• Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Vaccination contre la fièvre jaune : 99% de réussite au Sénégal

Posté par actusante le 14 décembre 2007

La campagne de prévention contre la fièvre jaune a été bouclée hier. A 24 h de la fin de campagne, les responsables sanitaires ont rencontré la presse, dans les locaux du ministère de
la Santé et de la prévention médicale pour faire le point de la collecte des données. Une occasion pour les responsables gouvernementaux de révéler que cette campagne, dont le coup d’envoi avait été donné dans la commune de Joal et menée du 5 au 13 décembre, a atteint un taux de réussite de plus de 90% dans les 22 districts sanitaires visés ; voire 100% dans le districts de Ndoffane. 
Le Sénégal, pays qui avait été copté par les partenaires de développement comme pays pilote pour promouvoir la vaccination préventive contre la fièvre jaune, a bouclé sa stratégie de mise en oeuvre, lancée depuis 2002. A en croire les responsables sanitaires qui ont rencontré la presse, 57 millions de dollars (environ…..) ont été mobilisés par l’Alliance Mondiale pour les vaccins et la vaccination (Gavi) au profit de 12 pays à haut risque dont le Bénin,
la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Ghana, le Togo… Une véritable campagne de prévention devrait être élaborée dans ces différents pays pour éviter les risques drastiques de propagation de cette épidémie qui est transmise par la piqûre de moustique. 

Au Sénégal, sur les 63 districts sanitaires visés, la première phase de vaccination a couvert les 41 et la deuxième qui vient d’être bouclée concerne les 22 restants, à l’exception des femmes enceintes et enfants de moins de 9 mois. Ce qui a permis de vacciner au total plus de 3 millions de personnes selon les derniers chiffres annoncés hier au bout du fil par le Dr Mady Bâ coordonnateur technique de cette opération. Concernant l’exécution de cette campagne, tout un bataillon d’intervenants a été déployé sur le terrain avec leurs superviseurs. Selon toujours le coordonnateur technique, le recensement des données journalières s’est effectué à temps réel au niveau de la permanence de Dakar grâce à l’interconnexion des agents. Rien n’ayant été laissé au hasard pour répondre aux exigences d’une campagne de vaccination et d’atteindre à des performances. Il s’agit de la mobilisation de masse, du respect des directives de sécurisation des vaccins, de garantir la sécurité des injections et l’incinération des déchets et toutes autres mesures.  Selon également le Dr Mamadou Ndiaye qui faisait partie de l’encadrement, cette campagne de prévention va permettre également de riposter contre les cas de fièvre jaune déclarés à Tambacounda notamment à Goudiry et à Koumpentoum ainsi que dans d’autres localités. Pour mener à bien cette campagne, 3 millions de vaccins ont été disponibles. Les vaccins ont été fabriqués dans trois pays du monde dont le Sénégal par l’Institut Pasteur. Les directeurs de
la Prévention médicale et du Service national de l’éducation pour la santé (Enps) ont révélé que pour cette campagne l’innovation majeure était la recherche de la qualité qui s’impose dans la santé afin d’atteindre les objectif visés. Il faut rappeler que cette maladie touche actuellement 200 000 personnes dans le monde dont 30.000 décès. L’Afrique compte à elle seule, 33 pays classés à haut risque. 

Par Cheikh Tidiane MBENGUE / SUD QUOTIDIEN

Publié dans Actualité, Non classé | Pas de Commentaire »

Hôpital Fann : Des enfants démunis bientôt opérés par des américains

Posté par actusante le 14 décembre 2007

Dakar, 14 déc (APS) – La Fondation chirurgiens de l’espoir, une ONG humanitaire américaine basée à New York, va envoyer au Sénégal une équipe médicale composée de 11 médecins et infirmières, tous bénévoles, pour opérer à cœur ouvert 20 enfants démunis, a-t-on appris de bonne source.

Ces soignants américains vont séjourner au Sénégal du 14 au 23 décembre en collaboration avec l’équipe chirurgicale et cardiologique du centre de chirurgie cardio-vasculaire de l’hôpital Fann, précise la même source.

Les interventions médicales se dérouleront lundi et mardi de 9 heures à midi, au centre cardio-vasculaire de l’hôpital Fann.

Ces médecins, en provenance de l’hôpital pour enfants de Denver (Colorado), interviennent au Sénégal, en partenariat avec l’organisation humanitaire française, La Chaîne de l’Espoir, basée à Paris.

L’ONG française a une relation de coopération avec le centre de Fann dans les domaines de la formation continue et de l’aide gratuite aux malades démunis.

En mars dernier, une première équipe de neuf médecins américains de l’hôpital presbytérien de New York avait opéré 15 enfants démunis au Centre cardio-vasculaire de l’hôpital Fann.

AD

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Lutte contre la Tuberculose : Des gains mutipliés par dix

Posté par actusante le 14 décembre 2007

Dakar, 13 déc (APS) – Les retombées économiques que récolteraient les pays africains très touchés par la tuberculose en s’attaquant à cette maladie, pourraient atteindre neuf fois la valeur des fonds investis dans la lutte contre ce fléau à l’horizon 2015, indique une étude de la Banque mondiale.

‘’Les gains des pays africains très touchés pourraient atteindre neuf fois la valeur de leurs investissements dans la lutte antituberculeuse », relève un communiqué de presse reçu à l’APS.

Le texte cite le rapport de cette étude demandée par la Banque mondiale pour le compte du partenariat Halte à la tuberculose.

L’étude dénommée The Economic Benefit of Global Investments in Tuberculosis Control (L’impact économique des investissements mondiaux dans la lutte contre la tuberculose) a été financée par la Fondation Bill et Melinda Gates.

‘’Ce rapport cherchait à voir si les avantages économiques de la lutte antituberculeuse dépassent les coûts », note la même source, citant le Dr Jorge Sampaio, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’initiative ‘’Halte à la tuberculose » et ancien président du Portugal. ‘’Il a révélé des bénéfices probables impressionnants », ajoute le communiqué.

L’étude établit que ‘’le coût économique des décès liés à la tuberculose (et à la co-infection avec le VIH) en Afrique subsaharienne de 2006 à 2015 se montera à US $519 milliards sans traitement efficace contre la tuberculose, tel que recommandé par la Stratégie OMS Halte à la tuberculose », poursuit le texte.

‘’Néanmoins, note le communiqué, si ces mêmes pays devaient offrir ces traitements à leurs patients et s’en tenir au plan mondial de réduire de moitié la prévalence et la mortalité en 2015 par rapport aux chiffres de 1990, ils verraient leurs gains économiques dépasser d’environ
neuf fois les coûts ».

Mais, poursuit la même source, cette étude relève que ‘’l'impact économique de la mortalité tuberculeuse et les avantages de la lutte dans les 22 pays à forte charge de cette maladie sont les plus grands en Chine et en Inde ».

‘’S'associant à la croissance des revenus, le nombre relativement élevé des décès dus à la tuberculose se traduit par des conséquences économiques importantes » dans ces pays, explique le rapport.

Le Plan mondial Halte à la tuberculose, élaboré par le partenariat Halte à la tuberculose, coûterait 2 milliards de dollars US par an pour le diagnostic et le traitement de la tuberculose en Afrique jusqu’en 2015 et ‘’5 à 6 milliards » de dollars US dans le monde.

Malgré les progrès récents de la lutte antituberculeuse, il y a eu encore 8,8 millions de nouveaux cas et 1,6 million de décès dus à cette maladie en 2005, ajoute la même source, qui renseigne qu’ ‘’en l’absence de traitement, deux tiers des cas à frottis positifs meurent dans les cinq à huit ans mais, pour la plupart, dans les dix-huit mois suivant l’infection ».

L’étude avertit également de la ‘’nécessité de renforcer la lutte dans le monde entier avec l’apparition de plus en plus fréquente des tuberculoses à bacilles multirésistants (tuberculose MR) et ultrarésistants (tuberculose UR) en Afrique australe, en Europe de l’Est et en Asie centrale », ajoute le texte.

ADI/ADC

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Tambacounda : Démarrage de la campagne contre la filariose lymphatique

Posté par actusante le 13 décembre 2007

Tambacounda, 13 déc (APS) – Le coup d’envoi de la campagne de masse pour l’élimination de la filariose lymphatique a été donné à Tambacounda par le gouverneur de la région, Cheikh Tidiane Dieng, a constaté le correspondant de l’APS.
tambalegouverneurdetamba.jpg
La cérémonie s’est déroulée mardi à Saré Guilé, un quartier périphérique de la ville de Tambacounda en présence du Dr Antonio Felipe Junior représentant de l’OMS et du responsable national de la lutte contre cette maladie au Burkina Faso.

Cette campagne, qui va se poursuivre jusqu’au 16 décembre la région de Tambacounda, s’engage ainsi sur trois fronts dans le domaine de l’amélioration de la santé avec l’atteinte des objectifs de lutte contre la morbidité en assurant l’accès aux antihelminthiques essentiels dans tous les établissements de soins et en traitement régulier des populations à risque.

‘’Grâce à l’innocuité des antihelminthiques et à leur faible coût actuel, le traitement sans diagnostic préalable est une option efficace dans les zones de forte prévalence ou de transmission intense », a déclaré Dr Antonio Felipe Junior.

‘’Cette maladie négligée des populations dites pauvres totalement négligées et ignorées au Sénégal où elle menace plus de cinq millions d’habitants des huit régions endémiques que sont Tambacounda Kolda Louga Kaolack Saint-Louis est transmise par la piqûre du moustique comme l’anophèle », a-t-il précisé.

La ville de Tambacounda est choisie comme test pour piloter cette campagne qui va toucher dans un premier temps les districts de Bakel Kidira, Goudiry, Dianké Makhan , Tambacounda, Koumpentoum et Maka Coulibantang.

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Ziguinchor: Le service du commerce pour la promotion du sel iodé

Posté par actusante le 12 décembre 2007

Ziguinchor, 11 déc (APS) – Le service régional du commerce de Ziguinchor travaille à la promotion de la consommation du sel iodé dans cette région et pour encourager les populations locales à se tourner davantage vers ce type de sel, elle organise depuis lundi un forum à l’intention des communicateurs.

Selon le chef du service régional du commerce, Mouhamadou Mbaye, la rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2007 pour la promotion de la consommation du sel iodé.

 »Il s’agit en fait d’une remise à niveau des communicateurs pour pérenniser la consommation de sel iodé. Ces communicateurs feront la démultiplication de l’information auprès des populations, parce qu’il s’agit d’un problème de santé publique », a expliqué M. Mbaye.

Selon lui,  »régulièrement, l’information doit passer au niveau des populations pour que la consommation de sel iodé devienne un réflexe au niveau des populations, notamment des ménages, pour que ce sel soit uniquement celui consommé dans la région ».

 »Nous savons ici que c’est le sel produit artisanalement qui est beaucoup plus consommé », a-t-il ajouté soulignant que ‘’ce travail doit s’effectuer aussi bien au niveau des sites de production qu’au niveau des lieux de commercialisation ». Il a ajouté : ‘’c'est pourquoi donc nous tenus ce forum pour sensibiliser les uns et les autres à la production et à la consommation du sel iodé ».

La carence en iode se manifeste par différentes sortes de signes dont le goitre et le crétinisme. qui, a expliqué M. Mbaye, ‘’sont des manifestations assez graves pour la santé des populations. Ces problèmes de santé ont un impact réel et direct sur la situation économique. Pour relever les défis du développement, il faudrait que les populations soient dans un parfait état de santé ».

De ce point vue, il a estimé ‘’qu’il faudrait que la consommation du sel iodé puisse effectivement participer à l’élimination de ces troubles ».

Se fondant sur des statistiques recueillies à la périphérie de la commune de Ziguinchor, M. Mbaye a indiqué que le sel qui est consommé dans ces zones, ‘’est un sel produit artisanalement ».

A l’opposé, ‘’le sel commercialisé dans le centre ville est suffisamment iodé », a-t-il précisé, soulignant que ‘’le taux d’iodation » y tourne entre 85 et 90 %.

Selon Mouhamadou Mbaye, Ziguinchor ‘’dispose d’unités d’iodation mobiles », grâce à l’appui de l’UNICEF. ‘’Nous avons suffisamment d’unités d’iodation qui font le tour des sites de production pour ioder le sel qui est produit », a-t-il souligné.

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Lutte contre la féminisation du Sida : Priviligier le social

Posté par actusante le 10 décembre 2007

images.jpgLa vulnérabilité des femmes au VIH SIDA est favorisée par des aspects socio-économiques dans la mesure où elles font partie de la couche la plus déshéritée de la population. Tel est le sentiment du directeur de cabinet du ministre de
la Femme, de l’Entreprenariat féminin et de
la Microfinance. Amadou Yoro Ndiaye présidait la cérémonie de clôture de la semaine nationale ‘’Femme et Sida ». C’était le mercredi 5 décembre 2007 à Kaolack. Le directeur de cabinet du ministre de
la Femme, de l’entreprenariat féminin et de la Microfinance pense qu’au-delà des aspects biologiques, cette vulnérabilité des femmes est favorisée par des aspects socio-économiques. Les femmes étant, a-t-il dit, la couche la plus déshéritée de la population. Il faut donc, au-delà du médical, aller vers le social pour lutter contre cette pauvreté et accompagner les femmes atteintes de la maladie, a préconisé Amadou Yoro Ndiaye qui a cependant rappelé que des programmes d’allègement et de financement d’activités économiques sont déroulés en direction de toutes les femmes.
Selon M. Amadou Yoro Ndiaye, une bonne information par les communicateurs et les journalistes en particulier peut conduire à l’acceptation du test prénuptial qu’on aura peut être des difficultés à imposer. Le directeur de cabinet du ministre qualifie de ‘très intéressant » le bilan de cette semaine de mobilisation qui avait pour thème : ‘’hommes et femmes, ensemble pour réduire la vulnérabilité au VIH/Sida ». 

M. Ndiaye qui s’est également réjoui du taux de prévalence ‘’extrêmement bas » (0,7 pour cent) du Sida au Sénégal, a appelé à la préservation de ces acquis selon lui unanimement reconnus. C’est la raison pour laquelle, il a invité à un large plaidoyer autour de la prévention, de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et du test prénuptial, qui est ‘’important avant de s’engager dans une situation matrimoniale ». Goundo Fofana, sage femme d’Etat et quelques artistes ont saisi l’occasion pour sensibiliser l’assistance sur la maladie avant d’appeler, tout comme l’Imam Ratib Serigne Pape Kane, à l’abstinence surtout et à la fidélité ou, à défaut, à l’utilisation des préservatifs.  

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Bienvenue sur Actu Santé

Posté par actusante le 10 décembre 2007

Le Ministre de la Santé et de la préventionActu Santé est désormais là. Visible sur le net. Et il compte traiter de toute l’actualité de la santé au Sénégal. Il s’agit de l’actualité sanitaire, syndicale et des actes politique de l’Etat dans le secteur. Cela coïncide avec l’arrivée d’une femme à la tête du Ministère de la Santé et de la Prévention médicale, Mme Safiétou Thiam, mais aussi la tenue en cette année 2007 du VIIème Congrès du plus grand syndicat de la Santé : le Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l’Action sociale. Un syndicat membre de la Fédération Natioanle des Syndicats de la Santé au Sénégal qui regroupe aujopurd’hui cinq des six entités du secteur.

Nous comptons sur la collaboration des différents acteurs pour contribuer à sensibiliser les populations sur les différentes pathologies qui sévissent au Sénégal.

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Bonjour tout le monde !

Posté par actusante le 10 décembre 2007

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

 

Spectre de rue inc. |
CMEI 76: Conseillère Médica... |
REFLEX-O-NATURE-O-BONHEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OUVERTURE DES CAPITAUX OFFI...
| Les aventures de Nathan
| La Sophrologie pour être Soi