Lutte contre la féminisation du Sida : Priviligier le social

Posté par actusante le 10 décembre 2007

images.jpgLa vulnérabilité des femmes au VIH SIDA est favorisée par des aspects socio-économiques dans la mesure où elles font partie de la couche la plus déshéritée de la population. Tel est le sentiment du directeur de cabinet du ministre de
la Femme, de l’Entreprenariat féminin et de
la Microfinance. Amadou Yoro Ndiaye présidait la cérémonie de clôture de la semaine nationale ‘’Femme et Sida ». C’était le mercredi 5 décembre 2007 à Kaolack. Le directeur de cabinet du ministre de
la Femme, de l’entreprenariat féminin et de la Microfinance pense qu’au-delà des aspects biologiques, cette vulnérabilité des femmes est favorisée par des aspects socio-économiques. Les femmes étant, a-t-il dit, la couche la plus déshéritée de la population. Il faut donc, au-delà du médical, aller vers le social pour lutter contre cette pauvreté et accompagner les femmes atteintes de la maladie, a préconisé Amadou Yoro Ndiaye qui a cependant rappelé que des programmes d’allègement et de financement d’activités économiques sont déroulés en direction de toutes les femmes.
Selon M. Amadou Yoro Ndiaye, une bonne information par les communicateurs et les journalistes en particulier peut conduire à l’acceptation du test prénuptial qu’on aura peut être des difficultés à imposer. Le directeur de cabinet du ministre qualifie de ‘très intéressant » le bilan de cette semaine de mobilisation qui avait pour thème : ‘’hommes et femmes, ensemble pour réduire la vulnérabilité au VIH/Sida ». 

M. Ndiaye qui s’est également réjoui du taux de prévalence ‘’extrêmement bas » (0,7 pour cent) du Sida au Sénégal, a appelé à la préservation de ces acquis selon lui unanimement reconnus. C’est la raison pour laquelle, il a invité à un large plaidoyer autour de la prévention, de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et du test prénuptial, qui est ‘’important avant de s’engager dans une situation matrimoniale ». Goundo Fofana, sage femme d’Etat et quelques artistes ont saisi l’occasion pour sensibiliser l’assistance sur la maladie avant d’appeler, tout comme l’Imam Ratib Serigne Pape Kane, à l’abstinence surtout et à la fidélité ou, à défaut, à l’utilisation des préservatifs.  

Laisser un commentaire

 

Spectre de rue inc. |
CMEI 76: Conseillère Médica... |
REFLEX-O-NATURE-O-BONHEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OUVERTURE DES CAPITAUX OFFI...
| Les aventures de Nathan
| La Sophrologie pour être Soi