• Accueil
  • > Actualité
  • > Ziguinchor: Le service du commerce pour la promotion du sel iodé

Ziguinchor: Le service du commerce pour la promotion du sel iodé

Posté par actusante le 12 décembre 2007

Ziguinchor, 11 déc (APS) – Le service régional du commerce de Ziguinchor travaille à la promotion de la consommation du sel iodé dans cette région et pour encourager les populations locales à se tourner davantage vers ce type de sel, elle organise depuis lundi un forum à l’intention des communicateurs.

Selon le chef du service régional du commerce, Mouhamadou Mbaye, la rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2007 pour la promotion de la consommation du sel iodé.

 »Il s’agit en fait d’une remise à niveau des communicateurs pour pérenniser la consommation de sel iodé. Ces communicateurs feront la démultiplication de l’information auprès des populations, parce qu’il s’agit d’un problème de santé publique », a expliqué M. Mbaye.

Selon lui,  »régulièrement, l’information doit passer au niveau des populations pour que la consommation de sel iodé devienne un réflexe au niveau des populations, notamment des ménages, pour que ce sel soit uniquement celui consommé dans la région ».

 »Nous savons ici que c’est le sel produit artisanalement qui est beaucoup plus consommé », a-t-il ajouté soulignant que ‘’ce travail doit s’effectuer aussi bien au niveau des sites de production qu’au niveau des lieux de commercialisation ». Il a ajouté : ‘’c'est pourquoi donc nous tenus ce forum pour sensibiliser les uns et les autres à la production et à la consommation du sel iodé ».

La carence en iode se manifeste par différentes sortes de signes dont le goitre et le crétinisme. qui, a expliqué M. Mbaye, ‘’sont des manifestations assez graves pour la santé des populations. Ces problèmes de santé ont un impact réel et direct sur la situation économique. Pour relever les défis du développement, il faudrait que les populations soient dans un parfait état de santé ».

De ce point vue, il a estimé ‘’qu’il faudrait que la consommation du sel iodé puisse effectivement participer à l’élimination de ces troubles ».

Se fondant sur des statistiques recueillies à la périphérie de la commune de Ziguinchor, M. Mbaye a indiqué que le sel qui est consommé dans ces zones, ‘’est un sel produit artisanalement ».

A l’opposé, ‘’le sel commercialisé dans le centre ville est suffisamment iodé », a-t-il précisé, soulignant que ‘’le taux d’iodation » y tourne entre 85 et 90 %.

Selon Mouhamadou Mbaye, Ziguinchor ‘’dispose d’unités d’iodation mobiles », grâce à l’appui de l’UNICEF. ‘’Nous avons suffisamment d’unités d’iodation qui font le tour des sites de production pour ioder le sel qui est produit », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

 

Spectre de rue inc. |
CMEI 76: Conseillère Médica... |
REFLEX-O-NATURE-O-BONHEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OUVERTURE DES CAPITAUX OFFI...
| Les aventures de Nathan
| La Sophrologie pour être Soi