Lutte contre la Tuberculose : Des gains mutipliés par dix

Posté par actusante le 14 décembre 2007

Dakar, 13 déc (APS) – Les retombées économiques que récolteraient les pays africains très touchés par la tuberculose en s’attaquant à cette maladie, pourraient atteindre neuf fois la valeur des fonds investis dans la lutte contre ce fléau à l’horizon 2015, indique une étude de la Banque mondiale.

‘’Les gains des pays africains très touchés pourraient atteindre neuf fois la valeur de leurs investissements dans la lutte antituberculeuse », relève un communiqué de presse reçu à l’APS.

Le texte cite le rapport de cette étude demandée par la Banque mondiale pour le compte du partenariat Halte à la tuberculose.

L’étude dénommée The Economic Benefit of Global Investments in Tuberculosis Control (L’impact économique des investissements mondiaux dans la lutte contre la tuberculose) a été financée par la Fondation Bill et Melinda Gates.

‘’Ce rapport cherchait à voir si les avantages économiques de la lutte antituberculeuse dépassent les coûts », note la même source, citant le Dr Jorge Sampaio, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’initiative ‘’Halte à la tuberculose » et ancien président du Portugal. ‘’Il a révélé des bénéfices probables impressionnants », ajoute le communiqué.

L’étude établit que ‘’le coût économique des décès liés à la tuberculose (et à la co-infection avec le VIH) en Afrique subsaharienne de 2006 à 2015 se montera à US $519 milliards sans traitement efficace contre la tuberculose, tel que recommandé par la Stratégie OMS Halte à la tuberculose », poursuit le texte.

‘’Néanmoins, note le communiqué, si ces mêmes pays devaient offrir ces traitements à leurs patients et s’en tenir au plan mondial de réduire de moitié la prévalence et la mortalité en 2015 par rapport aux chiffres de 1990, ils verraient leurs gains économiques dépasser d’environ
neuf fois les coûts ».

Mais, poursuit la même source, cette étude relève que ‘’l'impact économique de la mortalité tuberculeuse et les avantages de la lutte dans les 22 pays à forte charge de cette maladie sont les plus grands en Chine et en Inde ».

‘’S'associant à la croissance des revenus, le nombre relativement élevé des décès dus à la tuberculose se traduit par des conséquences économiques importantes » dans ces pays, explique le rapport.

Le Plan mondial Halte à la tuberculose, élaboré par le partenariat Halte à la tuberculose, coûterait 2 milliards de dollars US par an pour le diagnostic et le traitement de la tuberculose en Afrique jusqu’en 2015 et ‘’5 à 6 milliards » de dollars US dans le monde.

Malgré les progrès récents de la lutte antituberculeuse, il y a eu encore 8,8 millions de nouveaux cas et 1,6 million de décès dus à cette maladie en 2005, ajoute la même source, qui renseigne qu’ ‘’en l’absence de traitement, deux tiers des cas à frottis positifs meurent dans les cinq à huit ans mais, pour la plupart, dans les dix-huit mois suivant l’infection ».

L’étude avertit également de la ‘’nécessité de renforcer la lutte dans le monde entier avec l’apparition de plus en plus fréquente des tuberculoses à bacilles multirésistants (tuberculose MR) et ultrarésistants (tuberculose UR) en Afrique australe, en Europe de l’Est et en Asie centrale », ajoute le texte.

ADI/ADC

Laisser un commentaire

 

Spectre de rue inc. |
CMEI 76: Conseillère Médica... |
REFLEX-O-NATURE-O-BONHEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OUVERTURE DES CAPITAUX OFFI...
| Les aventures de Nathan
| La Sophrologie pour être Soi