• Accueil
  • > Actualité
  • > Vaccination contre la fièvre jaune : 99% de réussite au Sénégal

Vaccination contre la fièvre jaune : 99% de réussite au Sénégal

Posté par actusante le 14 décembre 2007

La campagne de prévention contre la fièvre jaune a été bouclée hier. A 24 h de la fin de campagne, les responsables sanitaires ont rencontré la presse, dans les locaux du ministère de
la Santé et de la prévention médicale pour faire le point de la collecte des données. Une occasion pour les responsables gouvernementaux de révéler que cette campagne, dont le coup d’envoi avait été donné dans la commune de Joal et menée du 5 au 13 décembre, a atteint un taux de réussite de plus de 90% dans les 22 districts sanitaires visés ; voire 100% dans le districts de Ndoffane. 
Le Sénégal, pays qui avait été copté par les partenaires de développement comme pays pilote pour promouvoir la vaccination préventive contre la fièvre jaune, a bouclé sa stratégie de mise en oeuvre, lancée depuis 2002. A en croire les responsables sanitaires qui ont rencontré la presse, 57 millions de dollars (environ…..) ont été mobilisés par l’Alliance Mondiale pour les vaccins et la vaccination (Gavi) au profit de 12 pays à haut risque dont le Bénin,
la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Ghana, le Togo… Une véritable campagne de prévention devrait être élaborée dans ces différents pays pour éviter les risques drastiques de propagation de cette épidémie qui est transmise par la piqûre de moustique. 

Au Sénégal, sur les 63 districts sanitaires visés, la première phase de vaccination a couvert les 41 et la deuxième qui vient d’être bouclée concerne les 22 restants, à l’exception des femmes enceintes et enfants de moins de 9 mois. Ce qui a permis de vacciner au total plus de 3 millions de personnes selon les derniers chiffres annoncés hier au bout du fil par le Dr Mady Bâ coordonnateur technique de cette opération. Concernant l’exécution de cette campagne, tout un bataillon d’intervenants a été déployé sur le terrain avec leurs superviseurs. Selon toujours le coordonnateur technique, le recensement des données journalières s’est effectué à temps réel au niveau de la permanence de Dakar grâce à l’interconnexion des agents. Rien n’ayant été laissé au hasard pour répondre aux exigences d’une campagne de vaccination et d’atteindre à des performances. Il s’agit de la mobilisation de masse, du respect des directives de sécurisation des vaccins, de garantir la sécurité des injections et l’incinération des déchets et toutes autres mesures.  Selon également le Dr Mamadou Ndiaye qui faisait partie de l’encadrement, cette campagne de prévention va permettre également de riposter contre les cas de fièvre jaune déclarés à Tambacounda notamment à Goudiry et à Koumpentoum ainsi que dans d’autres localités. Pour mener à bien cette campagne, 3 millions de vaccins ont été disponibles. Les vaccins ont été fabriqués dans trois pays du monde dont le Sénégal par l’Institut Pasteur. Les directeurs de
la Prévention médicale et du Service national de l’éducation pour la santé (Enps) ont révélé que pour cette campagne l’innovation majeure était la recherche de la qualité qui s’impose dans la santé afin d’atteindre les objectif visés. Il faut rappeler que cette maladie touche actuellement 200 000 personnes dans le monde dont 30.000 décès. L’Afrique compte à elle seule, 33 pays classés à haut risque. 

Par Cheikh Tidiane MBENGUE / SUD QUOTIDIEN

Laisser un commentaire

 

Spectre de rue inc. |
CMEI 76: Conseillère Médica... |
REFLEX-O-NATURE-O-BONHEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OUVERTURE DES CAPITAUX OFFI...
| Les aventures de Nathan
| La Sophrologie pour être Soi